ZMEL et Ports flottants

Mouillages illicites et nuisances dues à la navigation de plaisance.


Il s'agit d'abord de faire respecter la législation limitant les zones de mouillage en face des plages, prévues pour respecter les herbiers de posidonie que les mouillages détruisent.


Des projets de ports flottants (ZMEL), installations fixes protégeant les posidonies, se présentent sur plusieurs sites comme une solution. Mais ils comportent des risques quant à l'urbanisation de la mer, puisqu'ils facilitent et aménagent les mouillages de plaisance, sans toujours garantir le respect des interdictions ailleurs. Vpist examine les différents projets dont il a connaissance, dont les contextes sont différents, et reste vigilant.


Un projet de ZMEL porté par le Parc National de Port-Cros est déjà en phase d'expérimentation dans la baie de Bagaud, à Port-Cros. Après une exploration de l'évolution du projet, Vpist a considéré qu'il apporte une amélioration. Reste à évaluer quels seront les moyens de surveillance réelle du respect de l'interdiction des mouillages en dehors des amarrages définis.


Un projet d'installations permettant un amarrage durable en face de la plage est élaboré sur Pampelonne: la ZMEL de Pampelonne. Au delà de son but immédiat et officiel, étendre la possibilité de mouillages réglementés pour diminuer les mouillages sauvages, ce projet risque en fait d'élargir et de faciliter une véritable urbanisation de la mer. Il se situe en effet en face des nouveaux restaurants du projet d'aménagement de la plage, qui pourront être ouverts la nuit. Vpist suit l'évolution du projet.


Voir dans le dossier Presse les articles de Var-matin et notre lettre au préfet du Var ci-dessous:









© Powered by Agence Breakfast